PROGRAMME 2018

LA MACHINE

QUI SOMMES-NOUS

ARCHIVES

CONTACT

  Explorer, contempler, se chercher.

Le cinéma est un jeu d’enfant.

 

Le temps d’un festival, l’espace d’un instant, l’âge n’importera plus.

Nous nous retrouverons enfants.

Curieux, émerveillés, avides de savoir, désireux de rêver.

 

Le festival L’espace d’un instant est un festival de cinéma. Si le cinéma fut à ses tout débuts un art forain, c’est sans doute en raison de sa capacité à susciter la curiosité et l’étonnement, faisant surgir l’espace d’un instant l’ailleurs, l’autre, l’étranger, l’insoupçonné. Il s’agit donc d’un art festif et par ailleurs propre à susciter le désir de découverte, le goût de l’inconnu. Le cinéma ne saurait renier sa puissance pédagogique ni son pouvoir attractif sans se dénaturer. Aussi ce festival cherche-t-il à rendre grâce à la richesse du septième art en conjuguant des visées proprement événementielles et festives avec des visées pédagogiques.

Chaque année, le festival s’empare d’un grand thème de cinéma – tout à la fois parce que thématique récurrente dans les œuvres et parce qu’enjeu esthétique de la création cinématographique en tant que telle – pour l’interroger à travers le plus grand nombre d’approches culturelles et pédagogiques possibles.

Au cœur de l’événement, une programmation la plus diversifiée possible (fictions et documentaires, films de patrimoine et plus récents, films confidentiels et blockbusters, films en prise de vue réelle et animation, longs et courts-métrages, etc.). Ces projections sont la plupart du temps accompagnées d’une rencontre, d’une conférence, d’une analyse, d’un atelier pratique. Deux films peuvent encore être projetés en diptyque pour une mise en regard des perspectives. Ainsi gravite autour des films projetés une kyrielle d’activités scientifiques au sens large (sciences de la nature et sciences humaines) et artistiques propre à satisfaire les curiosités ainsi que les exigences d’enseignements disciplinaires les plus variés.

 

En effet, si le festival est ouvert au grand public, il vise cependant prioritairement les élèves du second degré, mais aussi les étudiants, et sur certaines séances les élèves du premier degré. Ce festival contribue au parcours d’éducation culturelle et artistique du futur citoyen. Les vocations principales de l’événement sont :

 

  • Faire exister et susciter, dans une dynamique festive et exceptionnelle, le désir de la découverte ou de l’exploration – et ce à plusieurs niveaux : découverte et exploration de la thématique, découverte d’un festival de cinéma, investigation scientifique, et enfin rencontre entre les communautés éducatives des territoires concernés et leurs initiatives,

 

  • Offrir des espaces communs et publics pour des activités lycéennes, collégiennes et étudiantes ainsi qu’un aboutissement valorisant pour des pédagogies de projet, le tout autour d’une même thématique. L’objectif est que les élèves et les étudiants contribuent au maximum à construire l’événement au travers d’actions pédagogiques mettant en œuvre les compétences et leur formation. Pour exemples : création du logo, de la charte graphique, du site internet par des BTS communication, réalisation d’un buffet pour la cérémonie de clôture par des élèves en hôtellerie, élaboration des protocoles pour les installations artistiques collaboratives par des élèves en option arts plastiques, présentations de films par des lycéens membres des clubs-cinéma de leur établissement, etc.,

 

  • Décloisonner culture et éducation. Cela passe d’abord par le fait d’encourager une mixité des publics (public scolaire et grand public). Il ne s’agit pas de cantonner le public scolaire à des séances qui leur seraient réservées : devenir spectateur, c’est être amené à partager une expérience collective dans un espace commun. Toutes les projections sont donc ouvertes à tous publics dans la limite des places disponibles. L’exploration pourra par exemple se faire en famille, et c’est pour cette raison que le festival se tient pour moitié sur temps scolaire et pour moitié sur des week-ends. Cela passe ensuite par le fait d’amener les élèves à fréquenter les centres culturels, cinémas, médiathèques, centres d’art du territoire où ils vivent. Enfin, afin que l’ensemble des publics ait accès à ces pistes de découverte, il est essentiel de proposer des activités gratuites, ou à prix modique (2,50 euros pour les projections).

 

Fort de la réussite de l’édition 2016, après l’espace, c’est LA MACHINE que L’espace d’un instant propose d’explorer pour sa troisième édition, qui se tiendra du 13 avril au 26 mai mai 2018 en Val d'Oise.

© 2016 par L'espace d'un instant. Créé avec Wix.com

NOUS SUIVRE
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey YouTube Icon